Le Rock'n Roll

Origine : 

Racines : 

Caractère : 

Particularités : 


Rythme :  temps par mesure. De à  mesures par minute.

?

e Rock
Origine :  
Racines :  
Caractère :  
Particularités :  

Rythme : 4 temps par mesure. xx à xx mesures par minute. Selon les notations, xx à xx ou xx à xxx bpm.

Découvrez ici des démonstrations de Rock

Présentation : Le rock ’n’ roll (pour rock and roll), ou simplement rock, est un genre musical qui mêle le blues noir et le rythm and blues en premier lieu, avec une culture blanche marquée par la musique country notamment. Le rock devient par la suite une véritable philosophie avec sa cohorte culturelle, du cinéma aux bandes dessinées en passant par la mode vestimentaire.

Le Rock dérive du Lindy Hop (ou Jitterbug) qui est l'ancêtre de toutes les danses Swing dont le Rock'n Roll (États-Unis), le Boogie Woogie (Allemagne), la danse Be-Bop (France), le Jive (Angleterre) ou le Rock 4 temps (France) et qui se dansait aux États-Unis dans les années 30-50.

La plus connue se danse en couple. Contrairement à la valse par exemple, elle n'est pas symétrique puisque les pas du cavalier sont bien différents de ceux de la cavalière. Il en existe deux variantes bien différentes : le rock « à quatre temps » et le rock « à six temps ».

Les deux versions sont composées de passes plus ou moins complexes. Celles-ci sont indénombrables et chaque danseur connaît un nombre de passes plus ou moins important selon son niveau. C'est le cavalier qui guide la danse et décide des passes à réaliser.

Il existe également des danses rock en solo (Madison, ...).

Rock à quatre temps : Évolution française du Rock'n Roll, le rock à quatre temps regroupe deux principaux courants : Le rock lillois, ou versaillais, et le quatre temps structuré.

En raison de sa simplicité, le rock lillois, ou versaillais, est très répandu. On le retrouve notamment en rallye et dans les soirées des grandes écoles. Les temps sont marqués par les mouvements de bras ; les pas ont moins d'importance. Dansé par un débutant, il peut donc avoir un aspect saccadé et/ou statique. Chez un bon danseur en revanche le mouvement est fluide et l'absence de règle de déplacement devient un atout lui permettant de personnaliser son style.

Le quatre temps structuré a pour ambition d'allier les points forts du quatre temps lillois et du rock à six temps. Le quatre temps structuré intègre un pas de base, composé de quatre appuis correspondant à quatre temps musicaux. Il intègre également le concept de ligne de danse, cher aux danseurs de rock à six temps. Ayant cependant un pas de base beaucoup plus simple que le rock à six temps, le quatre temps structuré est plus accessible. Il respecte également bien mieux la structure musicale de la musique rock.

Le rock à quatre temps, quel qu'il soit, peut être facilement dansé sur n'importe quelle musique rythmée. Il a aussi l'avantage de pouvoir être dansé avec des personnes n'ayant pas suivi de cours, contrairement au rock à six temps.

Sa vitesse d'apprentissage semble plus rapide que celle du rock à six temps mais ce n'est qu'une illusion : La progression en rock six temps est continue alors que la progression en rock quatre temps se fait par palier. C'est-à-dire qu'un danseur débutant de quatre temps arrivera plus rapidement à danser un rock qu'un danseur débutant de rock à six temps mais tous les deux ne deviendront de bons danseurs qu'après de longues années de pratique.

Rock à six temps : Il s'agit d'une discipline typiquement française, dérivée du Be-Bop Français... et non pas du lindy. Les temps sont marqués par des pas précis. Si les pas ne sont pas respectés, il est impossible de rester synchrone avec son partenaire. Cela en fait une danse bien plus difficile que le rock à quatre temps mais aussi plus élégante.

Le terme « six temps » est un peu ambigu puisque cette danse correspond à huit appuis. En effet, les appuis se comptent ainsi : « un, deux, trois et quatre, cinq et six ». Chaque mot (y compris les deux « et ») correspondent à un appui. Cela dit, ceux-ci sont exécutés plus rapidement (ils correspondent à des fractions de temps musicaux, croches ou croche-pointées suivant les danseurs) et ces huit appuis se calent bel et bien sur six temps musicaux.

Parmi ces 6 temps, les deux premiers sont traditionnellement utilisés comme pas de repos : ils permettent aux danseurs de se repositionner, et de couper le rythme de la danse. Les quatre temps suivants (3 et 4, 5 et 6) sont les temps utilisés pour le déplacement de la cavalière. Bien que la plupart des passes se fassent en 6 temps, il est possible de combiner certaines passes afin d'obtenir des passes de 8, 10, voire 12 temps.

La danse se fait sur une droite imaginaire (ligne de danse) décrite par la cavalière, et les danseurs, sauf exception, s'écartent rarement de cette « ligne de danse », afin de ne pas gêner les autres danseurs.

On danse le rock à 6 temps traditionnellement sur des rythmes rock (marqués par l'alternance de la grosse caisse et de la caisse claire sur 4 temps), mais il est possible, même assez couramment pratiqué de le voir dansé sur des rythmes plus swing (marqués par la prédominance des cymbales).

Sur un rythme rapide, il est possible de simplifier les pas pour éviter le piétinement : au lieu de danser « un, deux, trois et quatre, cinq et six », il suffit de marquer « un, deux, pas, pas », où un « pas » remplace le triple piétinement et dure, comme lui, deux temps musicaux. Le jeu de jambe est moins esthétique, mais cela permet de suivre des rythmes bien plus rapides.

Vous êtes le


visteurs

Danse de Salon " Danses latines " ou " Danses Standard " - Rock'n Roll - Madison -

Cha-Cha-Cha - Rumba - Salsa - Samba - Paso-Doble - Tango - Valse Lente - Quick-Step - Valse Viennoise - Bachata -